Art de vivre,  Peinture & Dessin

Les dessins d’avril et mai 2020

Cela fait maintenant un peu plus de six mois que j’ai repris le dessin. Les progrès sont assez visibles. Durant la période de confinement, n’ayant paradoxalement que peu de temps pour les activités artistiques, je me suis concentrée sur l’amélioration de mes défauts et sur l’apprentissage du réalisme.

Au mois d’avril, j’ai réalisé deux portraits féminins. Le premier est un dessin en noir et blanc aux crayons graphite d’une jeune femme et de son cacatoès rosalbin.

J’ai également fait un portrait de l’élégante Pia Atignani, l’occasion de travailler sur les détails des tissus, en particulier des plis de la chemise rayée. Cela m’a beaucoup aidée à comprendre la façon dont les différents tissus réagissent et bougent. Pour ce portrait couleur, j’ai utilisé des crayons de couleur Faber Castell, un crayon blanc Derwent pour le fondu au blanc, et des pastels à l’huile.

Pour le mois de mai, je me suis concentrée sur deux dessins d’animaux en format A3, sur un carnet gentiment offert par ma belle-mère : ce cadeau était une très bonne idée, puisque j’aime beaucoup ce format, je pense essayer sur encore plus grand par la suite.
J’ai eu envie de faire un nouveau dessin de chouette rayée ; c’était l’un de mes premiers dessins de 2019, et je me suis demandée ce que donnerait un dessin de cette même espèce six mois plus tard.

J’ai réalisé alors que j’avais beaucoup progressé. Lorsque j’ai fait le premier dessin, il y a six mois, je ne pensais pas que je serais capable de beaucoup mieux. Ce mois de mai, j’ai compris qu’avec de la patience et surtout de la pratique on peut en réalité aller toujours au delà de ce que l’on pense être ses limites.

J’ai donc décidé de dessiner le même ours blond que celui de décembre 2019. Si je me suis sentie assez limitée par mon matériel – car j’ai peu de crayons, et qu’ils sont à présent réduits à moins d’un centimètre après ces deux dessins ! – j’ai pu voir là encore un net progrès. J’ai hâte de pouvoir investir dans de meilleurs crayons et apprendre davantage de techniques pour pouvoir progresser encore.

N’ayant plus de crayons de couleur, je vais me concentrer dans les prochaines semaines sur mes lacunes au niveau de la perspective et des proportions sur les portraits. J’espère progresser autant que pour ces dessins d’animaux.

Si vous avez des conseils, des critiques qui pourraient me permettre d’améliorer la construction des visages, je serais ravie que vous vous exprimiez en commentaire. 

Célestine

J’ai 27 ans. Passionnée d’art, j’ai repris le dessin en 2019 après une longue pause. J’aime énormément chiner, me rendre chez les antiquaires et sur les brocantes ; les vieux manuels d’étiquette et les livres anciens de dames que l’on peut avoir la surprise d’y trouver sont pour moi de vrais trésors. Ayant suivi une formation dans le conseil en image et l’univers de la beauté, je m’intéresse à l’art du savoir-vivre au féminin. Je partage avec vous mes découvertes, expériences et conseils en matière de codes, de mode et d’élégance mais aussi de beauté. Vous trouverez dans mes articles des conseils pour vivre sereinement sa Féminité, s’épanouir et prendre soin de soi.

8 Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *